Lectures 2015

Les dix enfants que Mme Ming n’a jamais eus d’Eric-Emmanuel Schmitt

Auteur: Eric-Emmanuel Schmitt

Edition: Albin Michel

Date de parution: 2012

Nombre de pages: 115 pages

 

Résumé

Le narrateur nous emmène avec lui au cœur de la Chine. Nous allons y raconter Mme Ming qui est une vieille dame qui travaille comme « dame pipi » dans les sous-sols d’un grand hôtel. C’est là que va se nouer une relation entre le narrateur et cette dame. Elle lui raconte qu’elle a dix enfants au tempérament très différents. Elle lui parle de chacun d’eux avec beaucoup d’amour et d’admiration. Seulement le narrateur a un doute. A-t-elle vraiment eu ses dix enfants sachant que la loi de l’enfant unique est en place dans ce pays depuis plusieurs dizaines d’années?

Avis

Gros coup de cœur pour cette magnifique pépite. J’ai mis du temps à écrire cet article car j’ai tellement aimé ce livre que j’ai beaucoup de mal à mettre des mots sur ce que j’ai ressenti.
Le personnage de Mme Ming est si attachant. On a envie de croire à son histoire et à ce qu’elle nous raconte même si des fois cela nous paraît très gros. J’ai également aimé l’évolution du narrateur et l’impact qu’a l’histoire de Mme Ming dans sa propre vie.
J’ai découvert la plume d’Eric-Emmanuel Schmitt dans le recueil de nouvelles faites pour les restos du cœur. J’avais adoré et je voulais découvrir d’autres livres de cet auteur. En allant à la médiathèque, j’ai vu ce livre et il me disait quelque chose. Je pense l’avoir découvert sur la chaîne YouTube Les bêtises de Manu il y a quelques mois. J’ai lu la quatrième de couverture et je me suis dit qu’il allait être intéressant. Mais je sous-estimais ce roman. J’ai adoré la satyre faite par l’auteur sur la société chinoise et plus précisément sur la loi de l’enfant unique. L’auteur a une plume magnifique. C’est ce que j’appelle une lecture intelligente. Elle m’a fait réfléchir. Elle est très courte, se lit très vite. Cependant, la réflexion qui en découle est plus longue et reste en tête. Je pense que j’ai découvert un nouvel auteur fétiche. Je n’ai d’ailleurs pas pu résister et je suis allée à la FNAC m’acheter deux autres romans de l’auteur sachant que je possède déjà la part de l’autre dans ma P.A.L. . Je vous le conseille donc à 100%. Foncez!!!

Note 10/10

3 réflexions au sujet de “Les dix enfants que Mme Ming n’a jamais eus d’Eric-Emmanuel Schmitt”

  1. Ah ! Eric Emmanuel Schmitt ! J’aime fort cet auteur moi aussi. Et je suis de votre avis, un beau récit sur l’univers politique de la Chine, la politique de l’enfant unique et les relations familiales. Je vous recommande chaudement, si vous appréciez cet auteur, « Les Nuits de Valognes » (le procès de Dom Juan par ses victimes) et « L’Évangile selon Pilate », qui donne la parole au chef romain sur les événements de la Passion mais surtout, relève le défi pendant toute la première partie du roman, de prendre Jésus en personne comme narrateur. Et c’est un Jésus très humain bien loin des images du catéchisme qui y est dépeint.
    Bref, la grande lectrice et auteure que je suis apprécie fort votre site ! Au plaisir de suivre d’autres chroniques 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir merci pour ce beau message. J’ai l évangile selon pilate dans ma bibliothèque je vais le lire prochainement j’espère et par contre je ne connaissais pas l’autre titre donc je vais le noter. Merci bien pour ce conseil. Et à bientôt sur le blog alors. Bonne soirée

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s