Auteur: Dorian Meune (Amélie Antoine)

Edition: Auto-édition Amazon

Date de parution: 13/05/2016

Nombre de pages: 234 pages

Prix: 2,99€ dont la moitié est reversée à une association pour les victimes des attentats

 

Résumé

Abigaëlle, Philippe, Sofiane, Bastien, Léopold.

Margot, Daphné, Théo, Lucas, et Romane.
Le 13 novembre 2015, tous verront leur vie basculer au Bataclan.

Les personnages de cette histoire sont fictifs. Imaginés, inventés. Tels peut-être qu’ils ont habité vos pensées, car ils sont nous tous.
Ce texte est un roman, mais c’est avant tout un hommage à toutes les victimes de ce jour-là. Celles qui n’ont pas survécu, celles qui luttent aujourd’hui pour continuer simplement à vivre.

Au nom de quoi n’est pas un témoignage. Ou plutôt si, c’est celui de la plus intolérable des réalités.

 

Avis

Je remercie tout d’abord l’auteur pour m’avoir permis de découvrir son histoire. J’ai beaucoup aimé son mail unique et passionné. 🙂

Pour revenir à l’histoire en elle-même, j’ai beaucoup aimé. Qui n’a jamais essayé de savoir qui étaient ces victimes? Cela aurait pu être nous, nos enfants, nos parents, nos amis, nos compagnes/compagnons, …. Dorian Meune a imaginé 13 portraits de ces personnes qui ont pu aller à ce concert ce Vendredi 13 Novembre 2015. Ces portraits sont touchants, réels et familiers.

Je trouve cela intéressant pour les générations qui arrivent pour connaître ce qu’est l’horreur de la guerre dans laquelle nous sommes. Cela rappelle à notre génération et celle d’avant que ces centaines de personnes touchées auraient pu être nous et que nous sommes jamais à l’abri. Cependant, je mets une mise en garde pour les personnes très sensibles et pour qui les faits passés en Novembre sont encore difficile à vivre. Les descriptions des scènes au Bataclan sont vraiment dures et peuvent heurter les plus sensibles. Pour conclure, la leçon à retenir de ce roman est de vivre sa vie, ses rêves et de ne pas se prendre la tête pour des futilités. Puisque la vie est éphémère et peut s’arrêter à tout moment.

Note 9,5/10

Publicités