Auteur: Rédoine Faïd

Edition: Mazarine

Date de parution: 31/08/2016

Nombre de pages: 250 pages

 

Résumé

Rédoine Faïd, qui personnifie ce nouveau banditisme né dans les cités, est l’archétype du « beau mec ». Surnommé « Doc », en référence au célèbre personnage campé par Steve Mac Queen dans Guet-apens, il compte parmi l’aristocratie des braqueurs. Jamais de blessés, jamais de sang, jamais de drogue. Pourtant, Rédoine Faïd n’est pas un ange, et il l’assume. Il dit avoir aujourd’hui mis fin à sa carrière de hors-la-loi.

Interviewé par Jérôme Pierrat, il raconte dans cet ouvrage son incroyable parcours. Il attaque sa première banque alors qu’il est au lycée et déjà plus un « débutant », puis il se fait une spécialité des fourgons blindés, allant se ressourcer en Israël entre deux affaires.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, il s’inspire des plus grands films de braqueurs pour préparer ses coups, en élaborant des plans à la précision chirurgicale, répétant inlassablement chaque geste jusqu’à la maîtrise totale de son « scénario » dont même les imprévus ne sauraient détourner le cours implacable. Aujourd’hui, c’est le cinéma qui s’inspire de lui, et plusieurs films sont en préparation.

Rédoine Faid est né en 1972 et a passé plus du quart de sa vie en prison. Libéré en 2009, après trois ans de cavale et une évasion, il publie ce livre. Il est recherché pour une attaque à main armée lors de laquelle une policière est morte, mais affirme être innocent. Nouvelle cavale, nouvelle incarcération, évasion spectaculaire, re-cavale, re-incarcération en quartier de haute sécurité. En 2016 se tiendront trois procès.

Jérôme Pierrat est journaliste indépendant spécialiste du crime organisé, réalisateur, et l’auteur de plus de dix ouvrages sur le monde criminel.

Avis

Je remercie la maison d’édition et Netgalley pour ce partenariat.

On y suit Rédoine Faïd qui raconte sa vie et notamment comment il a basculé dans le grand banditisme. Le livre se déroule sous forme d’interview entre le journaliste et Rédoine.

J’ai bien aimé de voir l’évolution de ce jeune de banlieue avide d’argent. On y voit aussi les failles de sécurité qu’ils pouvaient y avoir dans les années 80/90. J’ai bien aimé aussi le fait de voir que les prisonniers « à risque d’évasion » changer régulièrement de lieu de détention. J’ai quand même appris des choses à travers ma lecture. Après, il n’y a rien de fou dans ce livre. On passe juste un bon moment. Il se lit en une journée.

Pour conclure, je le conseille à ceux qui connaissent Rédoine Faïd et qui veulent en apprendre plus sur lui. Il plaira également aux amateurs de banditisme et d’histoire de vie. On y retrouve aussi d’autres noms de délinquants à travers les anecdotes.

Note 6/10

Publicités