Auteur: Eric Neirynck

Edition: Lilys Edition

Date de parution: 15 Mai 2015

Nombre de pages: 98 pages

 

Résumé

Eric est un homme qui n’a jamais eu de chance notamment en amour. Après une énième rupture amoureuse, il décide de sauter le pas et d’aller voir une psy. Celle-ci va lui conseiller d’écrire car elle sent en lui un don particulier pour l’écriture. Mais Eric va se rendre compte qu’à chaque fois qu’il est inspiré c’est sur l’amour et qu’en général « ses histoires d’amour finissent mal ».

Avis

L’auteur nous emmène ici dans la vie de cet homme, dépendant à l’alcool et aux anxiolytiques.

J’ai bien aimé cette nouvelle. J’aime ces histoires courtes (98 pages) qui malgré tout nous font ressentir des émotions et nous marque. Cette histoire est ancrée dans la réalité. De plus, vu le prénom du personnage (Eric), je me suis demandée si cette histoire est une fiction à 100% ou est tirée de la propre vie de l’auteur.

L’écriture d’Eric Neirynk est familière, parfois un peu trop crue à mon goût  par moment mais qui correspond au personnage dépeint dans cette histoire. J’ai trouvé une petite ressemblance entre Eric et le personnage de Hank Moody dans la série américaine Californication. ( Sexe, alcool, médicaments, dépression, écriture, quête de sa propre identité… )

J’ai bien aimé retrouvé l’humour et certaines expressions belges ainsi que l’auto-dérision de l’auteur. Ceci nous montre l’authenticité de l’auteur et le plaisir qu’il a pris pour nous écrire cette histoire.

En conclusion, je vous recommande ce livre avec une mise en garde car certains passages sont vraiment crus et peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes. Je remercie la maison d’édition Lilys pour cet envoie et la confiance qu’elle m’a accordé.

Note 8/10

Publicités