Auteur: Julie Gouazé

Edition: Belfond

Date de parution: 18/08/2016

Nombre de pages: 128 pages

 

Résumé

Lola est une femme comme les autres.

Que veut dire être une femme comme une autre ?

Qui pourrait se douter en regardant Lola qu’un feu violent couve au fond de ses tripes ?

Lola si douce, si compréhensive… C’est pourtant une rage ancestrale qui sort de Lola.

Elle est une. Elle est deux. Rouge et Bleue. Les deux Lola enfermées dans un même corps.

Qui est-elle ? Celle qui se laisse bander les yeux, ou celle qui aime dormir dans des draps en coton ?

Où est celle qui réunissait les deux ?

Ce que la tête de Lola interdit par morale, son corps l’exige par bravoure.

A travers la vie de Lola, la fille coupée en deux, l’héroïne partagée, tiraillée entre un désir parfois violent et la place que la société lui impose en tant que femme, Julie Gouazé nous offre un long chant du désir et du corps féminins et, à l’image de sa belle Lola, transforme le glauque en poésie.

 

Avis

Je remercie la maison d’édition Belfond et Netgalley pour m’avoir permis de lire ce livre de la rentrée littéraire.

J’ai bien aimé le personnage de Lola. Qui n’a jamais eu l’impression d’avoir un « double maléfique ». Alors non je ne suis pas schizophrène, loin de là. Seulement des fois, nous avons tous une petite voix intérieure qui nous dicte ce qui est bien ou non, qui nous dit que telle chose n’est pas bien vu par la société et/ou nos proches. On a tous notre part caché qu’on a pas forcément envie de dévoiler à tout le monde. Après vous avoir fait peur je reviens dans l’histoire de Lola. 🙂

J’ai bien aimé le style de Julie Gouazé. Le roman est court mais condensé de bonnes idées et de réflexions intéressantes. Je pense que toute femme peut se reconnaître dans Lola. Enfin pas à 100% car des fois la Lola Rouge « va loin ».

Pour conclure, je dirai que j’ai bien aimé ce roman. Je le conseille notamment aux femmes peu importe leur âge. De plus, ce roman m’a donné envie de lire d’autres écrits de l’auteur.

Note 6,5/10

Publicités