Auteur: Elsa Vasseur

Edition: Robert Laffont

Date de parution: 4/05/2016

Nombre de pages: 245 pages

Résumé

Zoé se sent toujours responsable à dix-sept ans de la mort accidentelle de son petit frère Nino, dix ans auparavant. Elle ne parvient pas à surmonter sa culpabilité ni à renouer le contact avec sa mère, qui vit en résidence psychiatrique depuis l’accident. Lorsque Lise, une camarade de terminale, l’invite à passer l’été en Grèce pour s’occuper de son neveu Ben, Zoé accepte sur un coup de tête. Elle se retrouve alors plongée dans l’intimité de la flamboyante famille Stein où règnent les non-dits et les faux-semblants.

Avis

Tout d’abord je remercie les éditions Robert Laffont et la plateforme Netgalley pour m’avoir permis de lire ce roman.

J’ai bien aimé cette histoire qui se lit d’une traite. L’intrigue est bien même si je la trouve un peu rapide. L’auteur nous fait voyager en Grèce. Je regrette cependant que les paysages de Grèce soit si peu décrit.

J’ai eu du mal à démarrer et à me plonger dans ce roman. La première partie est très descriptive. On a très peu d’action. Malgré toutes ces descriptions, j’ai trouvé que les personnages n’étaient pas assez exploités. J’ai beaucoup aimé les personnages de Zoé et Adam.

On y suit la vie auprès de personnes atteintes de bipolarité dans une des formes les plus fortes. On y voit que c’est difficile non seulement pour la personne malade mais également et surtout pour son entourage. J’ai bien aimé que l’auteur nous parle de ce sujet très peu évoqué dans les romans que j’ai pu lire jusqu’à ce jour.

Un autre point positif ou axe d’amélioration serait que l’histoire est trop courte. Je pense que l’auteur aurait pu exploiter davantage la psychologie de ses personnages et nous décrire le paysage grec.

En conclusion, je vous conseille ce roman surtout si vous aimez les romans contemporains où se mêle quand même une petite romance.

Note 7/10

Publicités