Auteur: Wendy Walker

Edition: sonatine

Date de parution: 12/05/2016

Nombre de pages: 341 pages

 

Résumé (tiré de Livraddict)

Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Il reçoit en consultation une jeune fille, Jenny Kramer, quinze ans, qui présente des troubles inquiétants. Celle-ci a reçu un traitement post-traumatique afin d’effacer le souvenir d’une abominable agression dont elle a été victime quelques mois plus tôt. Mais si son esprit l’a oubliée, sa mémoire émotionnelle est bel et bien marquée. Bientôt tous les acteurs de ce drame se succèdent dans le cabinet d’Alan, tous lui confient leurs pensées les plus intimes, laissent tomber leur masque en faisant apparaître les fissures et les secrets de cette petite ville aux apparences si tranquilles. Parmi eux, Charlotte, la mère de Jenny, et Tom, son père, obsédé par la volonté de retrouver le mystérieux agresseur.

Avis

Très très bon roman. Ah quel plaisir de me torturer l’esprit ainsi. 😀

Tout d’abord, parlons des personnages. J’ai juste adoré Alan Forrester. Du début à la fin on sent qu’il nous cache quelque chose et qu’il manipule tout ce petit monde. J’ai bien aimé suivre l’histoire de son point de vue. Ensuite, les parents m’ont tellement émus. On peut très bien s’imaginer dans le rôle des parents désemparés à la suite de l’agression violente de leur fille. Chacun à sa manière veut aider Jenny. Sans compter sur le personnage de Sean, ancien militaire revenu d’Irak traumatisé!! ❤

Ensuite, en ce qui concerne l’enquête qui est l’intrigue principale du roman, j’ai bien aimé. J’avais beau émettre des suppositions sur l’auteur de l’agression, j’ai été très surprise par le dénouement. Wahou mais quel retournement de situation. J’ai lu toute la deuxième partie d’une seule traite. J’étais happée par l’histoire et je voulais connaître la fin!!

Enfin, j’ai beaucoup aimé le sujet des troubles de stress post-traumatiques. En effet, en plus de l’histoire en elle-même, l’auteur nous dresse ici, un rapport complet sur ce qui est le TSPT et les effets de celui-ci. J’ai eu des notions de psychologie pendant mes études. J’adoré ces cours mais je me rappelle précisément du cours sur le TSPT. J’ai été ravie d’en apprendre davantage  avec ce roman. On peut voire dans cette histoire que la blessure la plus difficile à soigner n’est pas la blessure physique. C’est la blessure psychologique qui nous reste le plus longtemps ancré en nous.

Donc, pour conclure, vous l’avez compris, je vous le recommande très fortement. Amateur de livres thrillers plutôt psychologiques vous allez adorer!! Je remercie les éditions Sonatine pour ce partenariat que je voulais tellement!! Je suivrai l’auteur car son écriture est juste très belle.

 

Note 8,5/10

Publicités