Auteur: Paige Rawl

Edition: Hachette

Date de parution: 26/10/2016

Nombre de pages: 397 pages

 

Résumé

Paige Rawl est une adolescente rayonnante. Pom-pom girl, footballeuse, excellente élève, tout semble lui réussir. Jusqu’au jour où elle révèle son secret à sa meilleure amie : elle est séropositive, sa mère lui a transmis le HIV. Dans les heures qui suivent, le harcèlement commence. Ses camarades laissent des mots cruels dans son casier. Ils chuchotent sur son passage. Paige ne s’est jamais sentie aussi seule. Pour la première fois, elle ne sourit plus. Cela aurait pu être la fin de son histoire. Mais cela en était le début.

Avis

Je remercie les éditions Hachette et Netgalley pour ce service presse.

Le VIH/SIDA est un thème qui m’intéresse beaucoup. De plus, c’est très rarement abordé dans les romans surtout jeunesse et YA. Travaillant auprès de personnes atteintes de ce virus (malades ou non), je peux voir la peur que ce virus provoque chez les gens notamment du à l’ignorance face à cette maladie et ses modes de transmission.

Ce livre est composé de plusieurs chapitres qui correspond à différentes parties de la vie de Paige notamment que son adolescence et le calvaire qu’elle a vécu. On y voit que sans les brimades de ses camarades (mais aussi de l’institution qu’est l’école) Paige aurait eu une adolescence normale. J’ai été très touchée par ce roman qui m’a rappelé un jeune que j’ai connu au début de ma carrière infirmière. Cette autobiographie devrait être lue par tous les adolescents afin de voir ce que  provoque le harcèlement scolaire et l’exclusion d’une personne à cause d’une maladie. Comme Paige le dit dans le roman, sa maladie,pour elle, peut être comparé à des problèmes de vue ou au diabète, …. mais pas pour tous!!

On va suivre Paige qui va faire face à sa maladie grâce à son entourage qui va être exceptionnelle pour que cette adolescente qui au début va se sentir seule et exclue va évoluer jusqu’à écrire un livre sur sa maladie et crier haut et fort (à l’international) qu’elle est séropositive et qu’elle vit normalement.

Le petit plus de ce livre est que Paige inclut des photos des moments forts de sa vie et renforce l’authenticité de cette histoire.

Je le conseille aux personnes amateurs d’autobiographie, de livres sur le harcèlement scolaire. Mais il serait bien de l’évoquer au collège comme je l’avais conseillé pour Résilience. Ce sont des livres qui se lisent vite et qui ont un contenu très fort.

Note 9,5/10

Publicités