Auteur: Michael Mention

EditionFleuve noir

Date de parution: 5/01/2017

Nombre de pages: 240 pages

 

Résumé

« Durant l’hiver 1835, sous le règne de Louis-Philippe, alors que Paris est rongé par la misère et les attentats, la police enquête sur un tueur d’enfants. Tous les indices orientent Allard, chef de la Sûreté, vers le célèbre poète et assassin Pierre-François Lacenaire. Incarcéré à la Conciergerie, celui-ci passe ses journées à recevoir des visiteurs et à rédiger ses Mémoires en attendant de passer sous la guillotine. Un autre crime se produit, révélant davantage de similitudes avec ceux commis jadis par Lacenaire. Allard décide alors de le solliciter dans l’espoir de résoudre au plus vite cette enquête tortueuse. Entre le policier et l’assassin s’instaure une relation ambiguë, faite de respect et de manipulation, qui les entraînera tous deux dans les coulisses d’un Paris mystérieux et violent. »

Avis

Je découvre la plume de Michael Mention grâce à ce court roman policier historique. Ces derniers temps j’en entendais beaucoup parler et j’étais curieuse. 

J’ai bien aimé me plonger au cœur du XIXème siècle avec ce tueur en série. L’idée d’associer un assassin et un policier m’a bien plu. J’ai bien aimé évoluer au sein de ce duo original. L’auteur sait trouver les mots pour nous faire apprécier ce tueur d’enfants.

L’histoire se lit rapidement. Je lis rarement ce genre de roman policier mais j’aime beaucoup. On y découvre une société différente avec ses caractéristiques de l’époque. Ici, on voit la France sous le règne de Louis-Philippe où la famine est présente et la population commence à en avoir marre.

Je le recommande notamment aux fans de policier historique.

Note 7,5/10

Publicités