Auteur: Sylvie Simonnet

Edition: Librinova

Date de parution: Octobre 2017

Nombre de pages: 252 pages

 

Résumé

Liouba est une petite paysanne de la Russie du XVIIe siècle qui essaie comme tant d’autres moujiks de ne pas mourir de faim quand un jour sa route croise celle d’un barine, un seigneur, qui décide de lui ouvrir les portes de son monde. Pourtant ce monde va s’avérer plus dangereux que prévu, bien étrange en tout cas … La vie fera le reste au gré des séparations et des retrouvailles …

Avis

J’ai beaucoup aimé ce roman historique. Je connais très peu cette période surtout en Russie.

Les personnages sont bien travaillés. J’ai beaucoup aimé Liouba. C’est une enfant qui a n’a pas une vie simple et tente de trouver une vie meilleure. Elle va être prise sous la protection d’Andreï qui va l’obliger à devenir une espionne pour le tsar. Son rôle d’espionne va lui donner du courage, de la force et lui permettre de développer une certaine intelligence. Ce genre de portrait de femme est rare surtout au XVIIe. Elle va grandir très vite et apprendre dès son plus jeune âge que le monde dans lequel elle vit est dure et que les adultes n’ont aucune pitié.

L’intrigue est haletante. Les chapitres sont assez courts. Ceci nous permet d’enchaîner les pages sans s’en rendre compte. Je n’ai noté aucune longueur.

J’ai bien aimé le style de l’autrice. A travers son récit, on sent la passion de l’auteur pour l’Histoire et c’est agréable. Je suivrai cet auteur et je lirai volontiers d’autres titres.

 

Note 8/10

Publicités