Auteur: Gabriel Katz

Edition: Edition du masque

Date de parution: 15/11/2017

Nombre de pages: 253 pages

 

Résumé

Et voilà, c’est encore Noël. Comme tous les ans, faute de voir décoller sa carrière de comédien raté, Benjamin Varenne enchaîne les petits boulots. Père Noël, démonstrateur, agitateur de clochette pour l’Armée du Salut… Cette fois-ci, il contrôle les sacs à l’entrée de l’Opéra de Paris, un job en apparence tranquille. En apparence.
Sauf quand on a le chic pour tomber amoureux d’une danseuse persécutée par un fan dangereusement obsessionnel, et qu’on se fait passer pour un garde du corps expérimenté pour la séduire – plus proche de Mr Bean que de Mr Bond. Benjamin va prendre ce rôle très (trop) au sérieux, et se retrouver aspiré dans un cercle infernal, des coulisses de l’Opéra jusqu’aux flamboyants palais de Venise.
Pour la tranquillité, on repassera.

 

Avis

J’étais très curieuse de découvrir cette plume. J’en entends que du bien de Gabriel Katz et j’avais aimé son intervention lors de la table ronde des Halliénales l’année dernière.

J’ai retrouvé cet humour que j’avais bien aimé. Ici, on se retrouve dans un roman policier où on retrouve le personnage du roman « N’oublie pas mon petit soulier« . Pour ma part, je ne l’avais pas lu et cela ne m’a pas gêné. Ce personnage est attachant, drôle malgré lui et inoubliable. J’ai bien aimé le duo qu’il forme avec cette jolie danseuse de l’Opéra de Paris.

L’histoire se passe pendant la période des fêtes de fin d’année donc le lire à cette période rajoute quelque chose à notre lecture. J’ai passé un très bon moment. Il se lit très vite. Cependant, j’avais mis la barre tellement haute que j’ai été un peu déçue de ma lecture notamment du dénouement. En effet, avec tous les avis dithyrambiques je m’attendais à être davantage surprise. Après réflexion et à distance de ma lecture, je me suis dis que ce n’était pas le but de l’auteur. Je pense que cette saga avec Benjamin est plus pour lui un roman divertissant basé sur l’humour qui lui permet de changer de registre et de sortir de ses mondes fantaisistes.

J’essaierai de lire la saga fantasy Aeternia dont je possède le premier tome dans ma P.A.L. pour découvrir l’auteur dans un autre genre de littérature. Cela m’a donné envie de lire à Noël prochain N’oublie pas mon petit soulier pour retrouver le personnage de Benjamin et l’humour un peu « potache » de Gabriel Katz.

En tout cas, si vous aimez la plume de Gabriel Katz, que vous aimez les romans policiers avec une touche originale d’humour, je vous conseille de foncer sur ce roman.

Note 7,5/10

Publicités