Auteur: Sandip Roy

Edition: 10/18

Date de parution: 9/11/2017

Nombre de pages: 360 pages

 

Résumé

Une ville universitaire, au cœur de l’Illinois. Dans son petit appartement, Romola, jeune mariée fraîchement arrivée d’Inde, attend sa première lettre en provenance du pays. Quand elle ouvre par erreur la mauvaise enveloppe, sa vie change à jamais. Des années plus tard, lorsque son fils Amit tombe sur cette même enveloppe, il pense avoir  découvert le secret de sa mère. Mais les apparences sont parfois trompeuses. Amit ne sait pas qu’Avinash, son père dévoué, surfe à l’occasion sur les sites gays, incapable de refouler son attirance de toujours pour les hommes. Avinash, lui, ne se doute pas que sa femme, si docile, a été courtisée jadis par un bel acteur de Bollywood, dont elle garde le souvenir dans les pages de son journal intime, caché parmi ses saris de soie. À Calcutta, Amit a toujours été protégé des secrets de ses parents. Son diplôme d’ingénieur en poche, il s’installe à San Francisco, tiraillé entre sa nouvelle vie et celle qu’il a laissée derrière lui.

Avis

J’étais passé à côté de cette sortie et quand j’ai regardé le catalogue de 10/18 j’ai flashé sur ce résumé.

Bien comme il faut est un roman contemporain sur l’immigration et l’intégration des indiens en Amérique. On y parle de traditions, d’homosexualité, d’intégration…

J’ai beaucoup aimé cette histoire. Mis à part le personnage de Romola que j’ai aimé détester, je me suis attachée aux personnages. Le personnage d’Avinash m’a énormément touché. On y sent qu’il a préféré être malheureux toute sa vie et vivre pour les autres plutôt que pour lui. Il n’a jamais voulu décevoir ses proches. On y sent le poids des traditions et du regard des autres sur la façon de mener sa vie. On y sent également la différence d’époque et d’évolution de mœurs à travers les générations. En effet, Amit a beaucoup moins de problème à assumer ses différences par rapport aux traditions et à s’intégrer aux USA contrairement à ses parents.

L’auteur nous fait voyager en Inde et en Amérique. Lorsqu’on se retrouve en Inde, dans la famille de Romola et Avinash, on a l’impression d’être avec eux dans la maison. L’auteur a très bien décrit les lieux et les odeurs… J’ai beaucoup aimé en apprendre plus sur ce pays.

L’intrigue est partagée entre le présent et le passé. Le sujet de la lettre retrouvé par Amit est le point de départ de cette histoire mais n’est pas forcément le plus important dans cette histoire. On va suivre nos personnages de leur naissance à maintenant en y découvrant tous leurs secrets, leurs joies et leurs peines.

Je vous le conseille si vous aimez les contemporains notamment ceux qui vous font voyager et découvrir d’autres cultures.

Note 8,5/10

Publicités