Auteur: Eva giraud

Edition: Lilys édition

Date de parution: 20 Janvier 2018

Nombre de pages: 288 pages

 

Résumé

Geneviève et David emménagent à Pickwik, un charmant petit village très loin du brouhaha de la ville et des gens pressés. Mais entre un inventeur loufoque comme voisin, un maire qui change de personnalité au moindre stress, un chat psychopathe et des habitants tous plus délurés les uns que les autres, peut-être leur sera-t-il difficile de s’adapter à cette nouvelle vie. Surtout avec cette histoire de coccinelle, emblème de Pickwik et ardemment recherchée par le Club des Pipes : si David semble apprécier ce petit coin perdu, Geneviève, elle, se demande si le village n’est pas l’annexe d’un asile de fous…

Avis

J’avais très hâte de retrouver la plume de l’auteur. J’ai adoré ses deux précédents romans. (Les amants d’Henriette et nos folies ordinaires) J’aime le côté feel good et pleins d’espoir de ses histoires. Les personnages un peu fou mais qu’on aime tant!!

Ici on est dans un genre complètement différent. Nous sommes dans un village où il y a de la magie et des personnages assez étranges. J’ai été déroutée par ma lecture.  Cela est trop loufoque pour moi.

Je ne me suis attachée à aucun des personnages. Ils sont tous trop étranges et singuliers pour moi… L’intrigue m’a peu intéressée. Je l’ai lu jusqu’au bout tout de même mais je ne pense pas lire la suite…. Je suis complètement passé à côté de cette histoire.

Je suis déçue. J’ai peu de choses à dire sur ce roman.

Je lirai tout de même les prochains écrits de l’auteur que j’aime encore beaucoup malgré ce faux pas. Il faut dire que c’est le premier roman qu’elle a écrit. Ceci explique peut être cela….

Note 5/10

Publicités