Auteur: Natasha Preston

Edition: hachette

Date de parution: 1/03/2018

Nombre de pages: 400 pages

 

Résumé

Une fête à la campagne, dans un chalet loin de tout, c’est exactement ce dont Mackenzie avait besoin. Peut-être aurait-elle attendu avec moins d’impatience ce week-end avec ses amis si elle avait su que, après une nuit aussi amusante qu’inoubliable, deux d’entre eux seraient retrouvés morts, sauvagement assassinés. Il n’y a aucune trace d’effraction, aucun signe de lutte, et les cinq survivants se suspectent les uns les autres. Quelqu’un ne dit pas la vérité. Et la première erreur de Mackenzie est de croire que ce cauchemar est terminé…

Avis

J’avais lu La cave de la même auteur l’année dernière. J’avais beaucoup aimé ce thriller young adult. Même si l’écriture et les personnages étaient très adolescents, l’intrigue était très addictive et le côté psychologique/psychiatrique était passionnant.

Ici, j’ai été déçue. J’ai trouvé ce roman trop adolescent. Des personnages, de l’intrigue initiale au dénouement, je n’ai pas réussi à m’identifier et m’attacher aux personnages.  Je pensais que j’allais être surpris par la fin. Mais non… Les personnages ont 18 ans de moyenne mais sont trop immatures pour cet âge je trouve. Leurs secrets inavouables paraissent insurmontables et inavouables mais ce sont surtout des amourettes ou des problème d’ado.

L’écriture est toujours autant addictive et le roman ce lit très vite. Le seul point positif est  qu’on a du mal à deviner le coupable. En même temps quand j’ai lu le dénouement je ne m’attendais pas à ce mobile!!!!

Je pensais que c’était la suite de La cave mais pas du tout. Ce sont deux one shot. Donc à choisir je vous conseillerez plus l’autre à celui-ci.

Je le conseille surtout aux adolescents qui voudraient commencer le genre thriller/ roman à suspense. Pour les habitués de roman de suspense, passez votre chemin vous risquez d’être déçue.

Note 6/10

Publicités