Auteur: Manon Fargetton et J.C Tixier

Edition: Rageot

Date de parution: 17/01/2018

Nombre de pages: 267 pages

 

Résumé

Bouleversée, Nina quitte le domicile familial et jette ses clés dans une bouche d’égout… Quelques mois plus tard, son frère Clément se met à sa recherche. De Lacanau à Bordeaux puis Paris, il découvre la raison de sa fuite, ces « vagues » qui l’ont submergée, l’obligeant à tout quitter.

 

Avis

Avec ce roman, je découvre l’écriture de Manon Fargetton et je retrouve celle de J.C Tixier. Je l’avais découverte il y a peu dans « la Traversée » publié également chez Rageot.

J’ai bien aimé cette histoire adolescente. Les thèmes abordés sont forts et très bien traités notamment celui de l’homosexualité et l’acceptation de celle-ci ou non par les parents. L’intrigue sous forme de thriller permet de mettre du rythme et d’accrocher le jeune lecteur. Mais elle permet aussi d’y glisser des messages sur des thèmes actuelles et de la vie quotidienne. Je trouve cela astucieux de la part des auteurs.

J’ai également aimé le lien fort qui lie Nina et Clément. La fraternité au sens propre du terme me touche beaucoup. Ici,  ils veulent chacun protéger l’autre mais sont assez maladroits dans leurs actes. Cependant, la fin est bouleversante. Je me suis mis à la place de ce duo et j’ai eu le ventre noué à l’idée de devoir faire subir cela à mon frère.

Le seul point négatif que j’ai ressenti est la raison pour laquelle Nina est partie… Certes sur le fond je comprends ce qu’elle a ressenti mais sur la forme je ne l’ai pas compris. J’ai trouvé cela trop exagéré. Peut-être est-ce mon regard d’adulte sur la situation qui m’a fait réagir ainsi. Au vu de mon adolescence un peu tourmentée, je pense que j’aurai pu réagir comme Nina. Donc situation crédible mais plus ou moins acceptable et compréhensible selon l’âge du lecteur…

Je vous recommande ce joli roman contemporain YA. Je continuerai de lire d’autres livres de ces auteurs. Leur plume est belle et touchante.

Note 8/10

Publicités