Auteur: Laura McVeigh

Edition: Fleuve

Date de parution: 08/02/2018

Nombre de pages: 336 pages

 

Résumé

Il y a certains voyages qu’on n’aimerait jamais avoir à faire. Et que l’on fait pourtant s’ils offrent le seul moyen de survivre. Été 1990. Afsana, 15 ans, se trouve à bord du Transsibérien vers la Russie. Elle vient de loin. De très loin. Sa ville, Kaboul, l’endroit où elle se sentait jadis chez elle, a été ravagée par la guerre civile, suite à l’arrivée des talibans. Depuis, Afsana et les siens sont en fuite, parcourant le pays d’un bout à l’autre, en perpétuelle recherche d’un lieu où enfin trouver la paix. Cet ultime trajet en train est l’occasion de se remémorer les événements qui ont précédé le départ, mais aussi toutes les étapes de cette longue fuite en famille.
Afsana se souvient de la belle maison au cœur de la ville et de l’arbre de Judée dans le jardin, de l’amour de ses parents, de leur foi en l’avenir. Du bonheur d’être unis.
Mais aussi de l’horreur qui s’immisce progressivement dans le quotidien et qui finit par les contraindre à partir. Avec, au bout du voyage, une unique question : comment recommencer lorsque tout a été perdu ?

Avis

J’ai adoré ce roman contemporain dramatique.

Sous les étoiles silencieuses est l’histoire d’une Afghane de 16 ans qui a du fuir les talibans avec sa famille. On la retrouve à bord du Transsibérien où elle nous conte son histoire. Elle écrit son histoire pour ne pas oublier et pour laisser une trace du combat que ses parents ont commencé et qu’elle continue de mener.  C’est un combat pour la liberté et la vie.

C’est très prenant. Il y a des scènes de violences vraiment marquantes. De plus, l’auteur sait très bien nous dépeindre les lieux et du coup c’est encore plus réaliste. J’avais l’impression d’être avec eux dans leur quête de liberté et de tranquillité. Il y a des passages déchirants. J’ai fini ce roman avec le cœur et l’estomac noué.

C’est une très belle histoire mais très touchante. Même si c’est une fiction, je sais que des jeunes filles comme Afsana et des jeunes hommes comme ses frères existent. C’est ce qui m’a touché davantage. On suit l’intrigue du point de vue d’Afsana mais on y voit le destin de toute sa famille, ses voisins et les gens qu’elle rencontre. A chaque chapitre j’avais peur pour eux. L’auteur ne leur épargne rien. Un peu comme la vie finalement…

C’est un roman que je garde précieusement dans ma bibliothèque et que je relirai un jour. Si vous aimez les romans contemporain n’hésitez pas. Promis après Afsana sera toujours quelque part au fond de vous comme elle l’est pour moi.

Note 9/10

Publicités