Auteur: Guillaume Prévost

Edition: Nil et 10/18

Date de parution: 14/04/2016

Nombre de pages: 368 pages

 

Résumé

Printemps 1920. Un prêtre est retrouvé sauvagement assassiné au Sacré-Coeur, à Montmartre, le coeur arraché, affublé d’une croix et d’une couronne d’épines. Quelques jours plus tard, un deuxième prêtre est tué selon le même rituel macabre à Carcassonne.
Pour démasquer le meurtrier, c’est le secret de sa propre histoire que François-Claudius Simon, l’ancien orphelin devenu l’un des plus brillants policiers de sa génération, va devoir percer. Un secret douloureux qui va le plonger au coeur d’une des plus grandes affaires du début du XXe siècle : celle de l’abbé Saunière, petit curé de campagne devenu richissime après avoir découvert un inestimable trésor dans son église. Entre mythe et réalité, la nature de ce trésor fascine et divise aujourd’hui encore historiens, chercheurs et passionnés d’ésotérisme.
Sur les traces de la légende de l’abbé Saunière, l’une des plus sulfureuses de l’Église catholique, un suspense diaboliquement construit, digne du Da Vinci Code.

Avis

J’avais ce livre depuis 2 ans dans la pal numérique et je n’ai savais toujours pas pourquoi je ne l’avais pas commencé.

C’est un policier historique puisqu’on se retrouve en 1920 et on  va aller fouiner dans le passé des personnages jusque la fin du XIXé siècle. Ce n’est pas un style que je lis beaucoup. Mais de temps en temps j’aime bien lire un roman historique. On y apprend toujours des choses sur l’époque.

Au début j’ai bien aimé me plonger dans ce roman et dans cette histoire. La situation de départ nous plonge directement dans l’époque et dans l’intrigue. La première moitié est passée tout seul. Ensuite, j’ai eu des moments d’ennui et j’étais moins intéressée par l’enquête. J’ai trouvé que l’enquêteur tournait en rond. Je l’ai tout de même fini car j’étais curieuse d’avoir le fin mot de l’histoire. De plus le roman se lit très vite. Les chapitres sont courts et ils sont faits de tel sorte que j’ai eu envie de lire la suite.

Si vous aimez les policiers historiques je pense que vous pouvez beaucoup aimer. De plus en préparant ma chronique j’ai remarqué que c’était la 5ème enquête de François-Claudius Simon. Alors autant que ce livre peut se lire indépendamment pour son enquête. Autant je pense que pour l’attachement au personnage et à ce qui lui arrive dans sa vie, il faut avoir lu les autres enquêtes… C’est peut être à cause de cela que j’ai un avis mitigé pour ce livre.

Note 6,5/10

Publicités