Auteur: Jardine Libaire

Edition: Presses de la cité

Date de parution: 19/04/2018

Nombre de pages: 428 pages

 

Résumé

Wyoming, 1987. Dans une chambre de motel, une jeune femme aux longues tresses afro pointe son fusil de chasse sur la poitrine d’un jeune homme aux allures de gendre idéal. Elle est fille de junky, il est fils de milliardaire. Ils se sont rencontrés un an plus tôt, de l’autre côté du pays. La passion a viré à l’obsession. Et les saisons ont défilé, aussi vite que les paysages, de New Haven à New York, dans les quatre coins d’une société que la fin des années quatre-vingt électrise. Mais de quelle flamme peuvent bien se consumer ces deux êtres que tout oppose ? Comment se retrouve-t-on en cavale dans le Midwest, le fusil braqué sur le corps de celui qu’on aime ?

Avis

Ici on se retrouve dans un genre de remake de Roméo et Juliette version trash et contemporain. Le résumé m’avait énormément plu. Je l’ai lu dès la réception de l’ebook.

L’histoire se lit très vite. On s’attache à nos deux personnages principaux malgré leur comportement assez spécial. Tout les oppose mais leur attirance semble plus forte. D’un côté on a Jamey, « fils de riche » qui se sent seul dans sa vie et semble en marge de la société. De l’autre, on a Elise, qui vient d’une famille nombreuse et pauvre qui doit élever ses petits frères et sœurs pendant que leur mère travaille pour ramener de l’argent dans le foyer. Deux âmes seules qui vont trouver l’un en l’autre ce qui leur manque pour avancer dans leur vie.

On est directement plongé dans une scène violente et on a envie de savoir comment nos personnages en sont arrivés là. Pour cela, on y suit ce couple mois par mois à partir de l’année qui précède cette scène d’ouverture. On les suit dans un road trip pour fuir leur passé et essayer de construire leur futur.

Certaines références à la France m’ont un peu gêné dans la première partie du roman. Je pensais que l’auteur était française mais non… C’est vraiment un détail dans cette histoire mais qui m’a un peu gâché la lecture.

L’intrigue est bien ficelée. J’ai lu la deuxième moitié de ce roman d’une traite. J’ai eu le ventre noué en voyant la fin arrivée. La scène finale est explosive et j’en suis ressortie les larmes aux yeux. Quelle belle histoire!! Enfin une histoire d’amour qui m’a embarqué. Celle-ci est beaucoup plus ancrée dans la réalité des années 80 que la majorité des new adult que nous pouvons voir ailleurs. Alors, certes il y a de la violence, certes nous n’avons pas envie d’être à la place de nos personnages mais quelle histoire prenante.

Je vous la recommande! Cette histoire restera dans les meilleures lectures de 2018 je pense. En tout cas, il reste dans le top 10 de ce premier semestre.

Note 8,5/10

Publicités