Auteur: Barbara Abel

Edition: Belfond

Date de parution: 3/05/2018

Nombre de pages: 459 pages

 

Résumé

Après un divorce difficile, Maude rencontre le grand amour en la personne de Simon. Un homme dont la fille, Alice, lui mène hélas une guerre au quotidien. Lorsque Maude découvre l’adolescente en train de fumer du cannabis dans sa chambre, celle-ci la supplie de ne rien dire à son père et jure de ne jamais recommencer. Maude hésite, mais voit là l’occasion de tisser un lien avec elle et d’apaiser les tensions au sein de sa famille recomposée.
Six mois plus tard, Alice fume toujours en cachette et son addiction provoque un accident mortel. Maude devient malgré elle sa complice et fait en sorte que Simon n’apprenne pas qu’elle était au courant. Mais toute à sa crainte de le décevoir, elle est loin d’imaginer les effets destructeurs de son petit mensonge par omission…

Avis

J’aime bien les romans de Barbara Abel. Je les trouve très divertissants et cinématographiques. Depuis ma première lecture qui était de Derrière la haine, je n’ai plus été stupéfaite du retournement final ni de l’histoire en générale.

Pour moi, elle utilise toujours les mêmes ficelles dans son intrigue, le même genre de personnages torturées, de lien entre parents-enfants… Ceci ne me permet plus d’avoir un coup de cœur. Elle se renouvelle assez peu dans son style d’écriture et les thèmes abordés.

Vu ainsi, cela peut être vu comme une chronique négative mais ce n’est pas aussi tranché. En fait, j’ai passé un très bon moment avec ma lecture. Ce fut un très bon divertissement. Je l’ai lu en 24h. Or, ce ne sera pas une lecture mémorable que je pourrais relire dans quelques années. Les pages se tournent très vite. C’est une des qualités des livres de Barbara Abel. Ces romans sont addictifs et on a envie de voir où l’auteur va nous emmener.

J’ai toujours l’espoir que l’auteur me surprenne et que je termine le roman sur un « wahou je l’avais pas vu celle-là!!:O ». Cependant, encore une fois j’ai été déçue de la fin qui pour moi était trop attendu. La majorité des hypothèses que je posais au fur et à mesure de ma lecture se sont avérées. C’est aussi pour cela que je reste mitigée.

Par contre, au vu de l’enchaînement des actions, je verrai bien ce roman en film. Ce genre d’histoire de famille peut très bien être portés à l’écran. J’ai eu cette idée en tête tout au long de ma lecture….

Je le conseille tout de même car il se lit vite et on passe un bon moment. Cela peut être un très bon roman pour commencer la plume de cette auteur. Mon erreur a peut-être été de commencer par Derrière la haine qui pour moi reste son meilleur de ce que j’ai lu…

Note 7,5/10

Publicités