Auteur: Lauren Fern Watt

Edition: Belfond

Date de parution: 7/06/2018

Nombre de pages: 240 pages

 

Résumé

Dès le premier regard, entre Lauren, petit bout de femme d’une vingtaine d’années, et Gizelle, énorme mastiff de 70 kilos, c’est le coup de foudre. Inséparables, elles vont traverser les petits boulots sous-payés, les galères d’apparts trop petits, les coups de blues passagers, mais aussi les joies de Central Park et les premiers émois des relations amoureuses… Et puis la nouvelle tombe. Gizelle est atteinte d’un cancer incurable. Mais pas question de se laisser abattre : soirée Netflix, dégustation de hot-dogs au homard, recherche effrénée de la meilleure des crèmes glacées, road trip de folie… Les deux amies se concoctent une bucket list d’enfer ! En offrant à Gizelle ses derniers petits bonheurs, Lauren va se fabriquer des souvenirs inoubliables et retrouver le chemin de la confiance et de la sérénité.

 

Avis

J’ai flashé d’abord sur la couverture et ensuite sur le résumé. Pour ceux qui me connaissent, vous savez que les chiens sont ma grande passion. J’en ai un et il m’en fait voir de toutes les couleurs. 😛 Je l’ai lu dès la réception de l’ebook.

J’ai beaucoup aimé cette histoire. Le roman se dévore notamment la deuxième partie. En apprenant la maladie de Gizelle on connaît l’issue et on a très peur pour Lauren. Je me suis entièrement mis à sa place et je n’ai pu lâcher mon roman.

La relation entre Gizelle et Lauren est très belle et fusionnelle. (un peu comme Madness et moi) Voir la fin de vie de Gizelle m’a bouleversé. Cependant, c’est un roman plutôt joyeux et rempli de beaux souvenirs. Lauren a tout fait pour que Gizelle ait une très belle vie et créer de beaux souvenirs avec elle.

Même si ce livre est classé en roman contemporain, il est très inspiré par la vie de l’auteur. On peut confirmer cette pensée avec les remerciements.

Je vous le recommande si vous aimez les chiens. Vous ne pourrez que vous reconnaître dans certaines scènes si vous êtes propriétaire.

Note 8,5/10

Publicités