Auteur: Judy Chicurel

Edition: 10/18

Date de parution: 15/03/2018

Nombre de pages: 380 pages

 

Résumé

Depuis sa rue de Comanche Street, à Long Island, Katie Hanson fait partie de cette jeunesse qui regarde de loin le rêve américain. Alors qu’en 1972 commence son dix-huitième été, que les soirées rallongent, que les rues et la plage s’animent, elle a le sentiment que sa vie reste en suspens. Ses pensées sont ailleurs, tournées vers sa mère qui l’a abandonnée, et vers Luke qu’elle aime secrètement et qui revient, transformé, de deux ans au Vietnam. Entre les confidences de ses meilleures amies et les soirées au bar de l’hôtel Starlight ou le jukebox entonne les classiques de l’époque, il y a pourtant de quoi la divertir. Mitch, vétéran à la jambe de bois qui noie son traumatisme dans l’alcool, y a élu domicile. Tous deux se lient d’amitié. Sous la chaleur écrasante et moite, le temps semble suspendu et propice à la réflexion sur la route à prendre, sur ceux qui nous entourent et que l’on va quitter.

Avis

J’ai choisi de lire Si j’avais su que tu deviendrais si belle, je ne t’aurais jamais laissée partir grâce à ma lecture du résumé qui me tentait bien pour la période estivale. J’espérais retrouver l’ambiance qu’il y avait dans Miss Cyclone.

Or il y a dans ce roman, beaucoup trop de longueurs. L’auteur nous écrit 10 pages pour nous raconter une anecdote de la vie de Katie qui ne sert pas forcément le roman. Si je devais résumer le livre en un mot, ce serait nostalgie. Ce roman est basé sur les souvenirs de Katie et la nostalgie de ce qu’était son quartier avant. C’est un récit d’une jeunesse perdue en quête de repère et d’avenir.

J’ai eu beaucoup de mal avec les personnages. Il y en a beaucoup trop pour moi. J’ai eu beaucoup de difficulté à me repérer et à savoir qui était qui et qui faisait quoi dans l’histoire. D’autant plus que je lisais ce roman en parallèle d’autres romans.

Même si j’ai mis un mois pour le lire je n’ai à aucun moment voulu l’abandonner car je voulais savoir comment cette histoire finissait.

Je ne le conseille pas aux personnes qui cherchent beaucoup d’action. C’est un roman type récit de vie où on voit l’évolution d’un quartier des USA et l’attachement d’une jeune fille à ce quartier. Je ressors tout de même assez déçue de ma lecture où j’ai ressenti beaucoup d’ennui.

Note 6/10

Publicités