Auteur: Karen Hamilton

Edition: Calmann-Lévy

Date de parution: 16/05/2018

Nombre de pages: 368 pages

 

Résumé

EN AMOUR, LA FIN JUSTIFIE TOUJOURS LES MOYENS

Juliette et Nate sont faits l’un pour l’autre. Il est pilote de ligne, elle est devenue hôtesse de l’air dans la même compagnie… mais il l’ignore encore. Nate a rompu avec elle six mois plus tôt, mais ce n’est qu’un détail pour Juliette. Choisir les mêmes vols que lui et l’espionner aux quatre coins du monde, surveiller son téléphone à distance, s’inventer une nouvelle identité : Juliette ne recule devant rien pour atteindre son but, car elle a un plan pour récupérer Nate, et elle ne laissera personne se mettre en travers de son chemin. Juliette le sait, le grand amour se mérite, il fait souffrir, mais il vaut toute la douleur du monde. Et des autres.

Avis

Le résumé me plaisait énormément. Mais quelle déception. Après trois semaines de lecture laborieuses j’ai décidé d’abandonner ma lecture aux alentours de 60%. Je l’ai commencé en lecture commune avec Amandine qui, malgré la déception s’est motivée à le finir. Pour savoir si j’abandonnais ou je persistais, je suis allée lui demander de me spolier la fin… Et quelle fin… elle est à l’image de ce roman: sans queue ni tête.

Le personnage de Juliette est complètement « tarée » et sans intérêt. Le sujet de la folie et les romans psychologiques m’intéressent fortement habituellement. Mais là, je n’ai pas pu. Dès le début elle m’a énervé et l’histoire n’avançait pas. Au contraire, plus j’avançais dans ma lecture, plus la tournure des événements devenait ridicule.

Alors oui, la folie de cette jeune femme fait peur. Le fait qu’elle change d’identité, de vie pour se rapprocher de son ex et essayer de le récupérer à tout prix fait flipper. Mais ce n’est pas suffisant pour moi. Sujet trop survolé, trop de questions sans réponses…

La plume de l’auteur ne m’a absolument pas touchée. Je me suis ennuyée pendant ma lecture. J’avais même du mal à me motiver à reprendre ma liseuse pour avancer.

Vous l’aurez donc compris, ce n’est pas une lecture que je vous recommande. Grosse déception pour moi. Dommage…

 

Note 

Abandon donc difficile de noter… 2/10??

Publicités