Auteur: Jacques Saussey

Edition: Frenchpulp

Date de parution: 11/10/2018

Nombre de pages: 383 pages

 

Résumé

Les premiers papillons ont éclos derrière ses paupières. Elle en avait déjà vu de semblables, enfant, un été au bord de l’océan, jaunes et violets contre le ciel d’azur. Elle était allongée au soleil, l’herbe souple courbée sous sa peau dorée. Le vent tiède soufflait le sel iodé de la mer dans ses cheveux. Aujourd’hui, l’astre était noir. Le sol dur sous ses épaules. Et l’odeur était celle d’une marée putride qui se retire. Les papillons s’éloignaient de plus en plus haut, de plus en plus loin. Et l’air lui manquait. Lui manquait…
Elle a ouvert la bouche pour respirer un grand coup, comme un noyé qui revient d’un seul coup à la surface.
Les papillons ont disparu, brusquement effrayés par un rugissement issu du fond des âges…

Avis

J’étais curieuse de découvrir ce titre. Le résumé en dit peu sur le thème abordé mais j’avais vu une interview de l’auteur qui en parlait. C’est un sujet tabou et peu abordé dans les romans. J’ai beaucoup aimé ce que Jacques Saussey en a fait et la parallèle qu’il a fait avec la prison. Pour que vous plongiez encore plus « innocemment » dans ce roman et pour éviter les préjugés de certains je vais laisser le doute planer…. 😛 Pour en savoir plus, il va falloir le lire.

J’ai adoré le personnage de Virginie. C’est la seule qui a un prénom et non un surnom dans l’histoire. Quand l’auteur nous confirme la raison de ce choix, j’ai trouvé cela très bien trouvé. Elle vit des choses abominables. On y voit la noirceur et la bêtise la plus profonde de l’Homme. Nous ne pouvons souhaiter ce qu’elle traverse à personne. Comment l’Homme peut-il être si cruel encore de nos jours? Virginie rejoint Tama ( Toutes blessent la dernière tue) dans le palmarès des personnages de fictions que je ne suis pas prête d’oublier.

Comme j’avais pu le voir dans Principes mortels du même auteur, les personnages sont très bien décrits et on arrive facilement à les visualiser. (physiquement et psychologiquement) C’est pour moi l’un des points le plus important dans l’appréciation d’un roman. Le but de la lecture est de ressentir des émotions et de vivre pleinement sa lecture. Quoi de mieux pour cela que d’avoir des personnages bien fouillés?!

J’ai été plongé dans les premières pages dans ce roman et je me suis laissée emporter par la plume. Je ne m’attendais pas à la fin qui m’a surprise.  Impossible de ressortir de cette lecture sans être bouleversée, révoltée, émue,…

Ce roman est très violent et noir donc je le conseille vivement mais pour les personnes averties. 🙂

Je n’ai pas été déçue par ce roman et je continuerai ma découverte de l’auteur prochainement.

Note 9/10

Publicités