Auteur: Niko Tackian

Edition: Calmann Levy

Date de parution: 3/01/2018

Nombre de pages: 300 pages

 

Résumé

Janvier 2017. Dans une cave du XVIIIe arrondissement de Paris, un homme est retrouvé, battu à mort. Le commandant Tomar Khan pense à un règlement de compte. Le genre d’affaire qui restera en suspens des années, se dit-il. Mais voilà, l’ADN relevé sur les lieux a déjà été découvert sur le corps d’un dealer albanais, battu à mort dans une cave lui aussi. Et bientôt une rumeur court dans les quartiers chauds de Paris, celle d’un tueur insaisissable, un Fantazmë, un « spectre » en albanais, qui s’en prend à la pègre. Avec cette enquête troublante, Tomar Khan plonge dans des zones d’ombre où s’affronteront inévitablement son devoir de policier et ses sentiments d’être humain.

Avis

J’étais curieuse de découvrir la plume de cet auteur. D’autant plus que ce livre est un des plus plébiscité. C’est plus ou moins une suite de son précédent roman, Toxique puisqu’on retrouve le personnage de Tomar Khan. Avant de me lancer dedans, je me suis renseignée et on m’a dit qu’on pouvait le lire indépendamment sans problème.

Je n’ai pas apprécié ce roman. J’ai même hésité à l’abandonner mais j’étais tout de même fini ma lecture pour connaître le dénouement de cette intrigue.

Le plus gros point négatif pour moi est le personnage de Tomar Khan. J’ai détesté ce personnage. C’est un condensé de tous les clichés du flic du 36 et des gens originaires de l’Est. Même si je n’ai pas lu Toxique,  l’auteur nous fait un rappel des faits importants pour qu’on puisse comprendre l’histoire. Alors, oui je peux comprendre comment Tomar en est arrivé là… Mais cela n’a pas suffit…

De même pour l’enquête, je n’ai pas trouvé d’originalité et de style unique de l’auteur. J’aime les policiers français mais j’aime quand l’auteur a une particularité. Par exemple, en lisant un livre de Franck Thilliez, d’Olivier Norek, de Jacques Saussey, on reconnaît le style particulier de chaque auteur. Ici je n’ai pas trouvé cette caractéristique qui me plaît …

Après en point positif on peut souligner le côté « page turner » de cette histoire. Les chapitres sont courts et finissent avec un suspens qui donne envie d’enchaîner.  C’est un bon roman de divertissement. Pas besoin de réfléchir ni de se poser des questions…

Je ne pense pas lire Toxique. Cependant, je réessaierai peut être un jour avec un de ses autres romans.

Note 5/10

Publicités