Auteur: Elsa Boublil

Edition: Plon

Date de parution: 10/01/2019

Nombre de pages: 192 pages

 

Résumé

Le roman de trois femmes sur trois générations, qui s’interrogent sur l’identité, l’amour et la féminité. Des questions qui se heurtent au silence de Nicole : jeune amoureuse moderne et émancipée en conflit silencieux avec sa famille, elle disparait brutalement d’un accident de voiture. Quel est le prix à payer de la liberté ? Comment survivre au choc d’une mort prématurée?

Un roman à trois voix: celle de Fleur, la grand-mère qui pleure sa fille, celle de Nicole sa fille qui nous emporte dans sa jeunesse fougueuse, et celle de Lila, enfant né après le drame, qui reconstitue le puzzle de la dérive. « Le cœur de la cellule familiale a cessé de battre avec la disparition de Nicole. Un silence assourdissant qui continue de retentir. Mes parents, qui vivaient depuis trois ans en Australie la quittent précipitamment et définitivement. Ils viennent épauler mes grands-parents, s’installent chez eux pour les consoler. Ils font ce qu’ils peuvent, et tous s’interrogent : pourquoi ? […] Parce qu’il n’y a rien à dire, un faux mouvement peut tout arrêter. Je ne l’ai pas fait exprès, j’étais fatiguée, j’avais trop peu dormi. Il est presque midi, j’avais promis à papa d’être avec lui pour déjeuner et suis encore à Pont l’Evêque. Une route à deux voies sous une pluie drue, on n’y voit pas grand-chose, j’ai la tête collée au pare-brise, mes essuie-glaces grincent et mes yeux plissés fixent l’horizon. Je roule beaucoup trop vite mais je suis en retard et je n’ai pas envie de présenter un mot d’excuse qui m’entraîne dans trop de justifications, cet enfant que j’ai laissé en Angleterre m’a fait perdre toutes mes eaux, même mes larmes que je peine à sortir depuis. »

Avis

J’avais demandé ce roman au vu du résumé. J’aime beaucoup les histoires de femme, de secrets de famille, de personnages fouillés. Ici, on est totalement dedans. J’ai directement plongé au cœur de la famille de Lila. En plus des thèmes précédemment abordés, on parle aussi d’immigration. En effet, la grand-mère de Lila vient de Tunisie et va venir vivre en France.

J’ai beaucoup aimé ces personnages. Les leçons tirées par Lila de son passé (que ce soit l’histoire de sa grand-mère, sa tante) m’ont beaucoup plu. J’ai adoré le début et la fin. Cependant, j’avoue que j’ai eu un petit coup de mou vers le milieu du roman. Malgré les 200 pages, on sent une irrégularité dans le rythme de narration.

L’histoire est tellement réaliste et belle que plus d’une semaine après ma lecture, je me demande si cette histoire n’est pas inspirée de celle de l’autrice. J’étais triste de quitter les personnages surtout celui de la grand-mère. J’ai adoré ce côté intimiste et relation entre grand-mère/petite fille.

Je le conseille aux personnes comme moi qui aiment les contemporains avec secrets de famille et/ou portraits de femmes.

Note 7,5/10

Publicités