Auteur: Jérémy Bouquin

Edition: French pulp edition

Date de parution: 19/05/2017

Nombre de pages: 251 pages

 

Résumé

Sandra n’est pas une femme de ménage comme les autres. Avec elle, plus de problème : elle vous nettoie une scène de crime en quelques heures. Au lendemain d’un meurtre, d’une vengeance personnelle, pour quelques milliers d’euros, elle vous débarrasse ! Indispensable ? Peut-être un peu trop. En enchaînant les carnages, son meilleur client ne serait-il pas en train de la transformer en complice ? Et pourquoi vide-t-il ses victimes de leur sang ?

Avis

On est dans un roman très particulier. J’ai accroché à ce roman et j’ai eu du mal à le lâcher. Je l’ai lu en 2 jours. Il y a de l’humour, du glauque, de l’originalité. Certains scènes m’ont semblait invraisemblables mais l’auteur m’a embarqué dans son histoire, son univers et on comprend vers la fin le lien avec ce côté spécial.

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette histoire de femme de ménage de scènes de crimes très active. J’ai adoré le personnage de Sandra. Malgré son côté froid et sans cœur, je l’ai trouvé très attachante.

Je le recommande à un public averti. Je sais qu’il ne plaira pas à tout le monde. Le style de l’auteur est trop particulier pour être aimé du plus grand nombre. Il faut avoir un certain sens de dérision. Il ne faut pas prendre l’histoire au premier degré. On comprend pas forcément tout de suite le message de l’auteur. Il faut attendre la toute fin pour commencer à comprendre où veut en venir l’auteur. Je le conseille donc à un public ouvert et curieux, qui aime les romans noirs, polars.

J’ai lu la suite dans les semaines qui ont suivis. L’article sera publié dans la semaine normalement. Une femme de ménage reste mon préféré et peut se suffire à lui-même.

Note 7,5/10

Publicités