Auteur: M.J. Arlidge

Edition: 10/18

Date de parution: 21/02/2019

Nombre de pages: 480 pages

 

Résumé

Six incendies en vingt-quatre heures, deux morts, plusieurs blessés. Le commandant Helen Grace, de la brigade criminelle, n’a jamais vu ça. Une vague meurtrière qui dévaste aussi bien les quartiers riches de Southampton que les zones déshéritées, fauchant des victimes sans aucun lien apparent. Et pourtant, un seul coupable est à l’œuvre. Helen Grace et son équipe se trouvent happés dans le cauchemar d’un esprit criminel qu’il va leur falloir décrypter au plus vite. Mais, alors que de plus en plus d’immeubles partent en fumée, certains des sombres penchants de la détective prennent le pas sur sa raison…

Avis

On retrouve dans Au feu les pompiers, le quatrième opus de cette saga d’Helen Grace. Si vous me suivez vous savez que j’aime cette saga et notamment suivre la vie désastreuse d’Helen. Dans celui-ci, on est plus centré sur cette affaire de pyromane que sur la vie privé d’Helen. Cela m’a un peu manqué mais au vu des avis du 5e tome, je me dis que l’auteur a « mieux reculer pour mieux sauter ». 😛

J’ai tout de même passé un très bon moment avec ce livre. Les chapitres sont toujours aussi courts et l’écriture toujours aussi addictive. Le compte à rebours pour attraper le pyromane avant qu’il fasse d’autres victimes est très haletant. Quand je me plonge dans un tome de cette saga, je sais que je vais passer un très bon moment.

On sent le côté scénariste et producteur télé dans ses textes. Ils sont très cinématographique et cela aide le lecteur à s’immerger davantage dans les intrigues. Avec cette saga, j’ai l’impression de bien connaître Southampton alors que je n’y ai jamais mis les pieds. D’ailleurs petite suggestion comme ça: Mr Arlidge, pourquoi ne pas adapter cette série en série TV/film????

Hâte de découvrir la suite de cette saga. En attendant, je vous la conseille si ce n’est toujours pas fait. Pour ceux qui se le demande, vous pouvez le lire indépendamment. Comme je vous l’ai dit précédemment, on parle peu de la vie personnelle de nos enquêteurs donc je ne pense pas que vous serez perdu ou spolier. 🙂

Note 7,5/10

Publicités