Auteur: Franck Thilliez

Edition: Pocket

Date de parution: 2010

Nombre de pages: 340 pages

 

Résumé

Après le décès accidentel de sa femme et de sa fille, le commissaire Sharko est un homme brisé. Insomnies, remords, chagrin… Difficile dans ces conditions de reprendre du service. Mais une macabre découverte va brutalement le ramener à la réalité : une femme est retrouvée morte, agenouillée, nue, entièrement rasée dans une église. Sans blessures apparentes, ses organes ont comme implosé. Amateur d’énigmes, le tueur est aussi un orfèvre de la souffrance. Et certainement pas prêt à s’arrêter là. Pour Sharko, déjà détruit par sa vie personnelle, cette enquête ne ressemblera à aucune autre, car elle va l’entraîner au plus profond de l’âme humaine : celle du tueur… et la sienne.

Avis

2 ans après avoir lu Train d’enfer pour ange rouge, j’ai enfin pris le temps de continuer la saga de Franck Thilliez. Et j’ai adoré ce livre que j’ai dévoré. Je ne sais pas pourquoi j’attends autant entre chaque tome.

En plus de l’enquête pour retrouver le meurtrier, on en apprend beaucoup sur le « pouvoir » des insectes et serpents notamment. C’est ce que j’aime dans les romans de l’auteur. Il est à la fois divertissant et « cultivant ».

Les chapitres sont courts et sont faits de telle manière qu’on les enchaîne. Il y a du suspens que ce soit pour l’enquête ou pour la vie de Sharko. Il se met toujours dans des histoires ayant un impact dans sa vie personnelle.

J’ai hâte de lire la suite des aventures de Franck Sharko. En attendant, je vais d’abord lire la duologie La chambre des morts/ la mémoire fantôme pour découvrir le personnage de Lucie Hennebelle.

 

Note 9/10

Publicités