Editeur: Fleuve noir

Date de parution: 07/03/2019

Nombre de pages: 340 pages

 

Résumé:

Le déménagement dans ce manoir charmant, en haut de la colline, devait être le point de départ pour une nouvelle vie. Après des années passées dans la banlieue de Brighton, Ollie Harcourt ne pouvait rêver mieux qu’une existence paisible à la campagne. Le reste de la famille suit d’un pas hésitant, mais ne rechigne pas pour autant à cette nouvelle aventure.
Cependant, peu après leur installation, des scènes étranges se déroulent dans la maison.
Des ombres apparaissent, les animaux domestiques se comportent de manière bizarre et plusieurs accidents, plus déroutants les uns que les autres, ont lieu.
Bientôt, Ollie n’a plus de doute : leur présence n’est pas vraiment souhaitée. Quelqu’un semble même prêt à tout pour les expulser de là… à n’importe quel prix.

Avis:

Dans la maison des oubliés, Peter James nous offre un one-shot dans une maison hantée. J’ai donc voulu commencé la plume de l’auteur par ce roman. Et quel bonheur!!

J’ai beaucoup aimé l’ambiance de ce village et de cette demeure hantée. La plume est addictive. Les chapitres courts sont remplis de suspens et rajoutent de la vitesse à notre lecture. On enchaîne les chapitres et on a hâte de voir ce qu’il va arriver à la famille.

On s’attache aux personnages notamment au père de famille. C’est le personnage qu’on suit le plus et à qui on s’identifie le plus.

Le côté huit clos et maison hantée nous met dans une ambiance angoissante. C’est le gros point fort de cette lecture. La couverture reflète bien cette ambiance.

Ce livre m’a donné envie de lire d’autres livres de l’auteur et notamment commencer sa saga avec son personnage récurrent, Roy Grace.

Note: 8/10

Publicités