Edition: Fleuve

Date de parution: 5/09/2019

Nombre de pages: 552 pages

 

Résumé

Souhaitons-nous vraiment refaire notre vie ?

Ludwik et Grazyna ont à nouveau trente ans.

Après une rencontre dévorante, plus rien ne peut les séparer. Ou presque.

Car les jeunes amoureux ont également l’expérience d’une vie commune longue d’un demi-siècle.

Jusqu’à hier, ils vivaient en 2013 et approchaient les quatre-vingts ans. Or, pour des raisons obscures, le lendemain du 50e anniversaire de leur rencontre, le couple se réveille en 1963, jeune et beau, avec en prime les souvenirs de leur passé.

Cependant la Pologne dans laquelle ils se trouvent n’est plus celle qu’ils ont connue. La Seconde Guerre mondiale est certes passée par là, mais leur patrie a désormais entamé une union de force… avec la France !

Bien décidés à ne pas tomber dans la routine et commettre les mêmes erreurs, Ludwik et Grazyna s’ouvrent à des aventures nouvelles.

Mais leur amour résistera-t-il à cette seconde vie ?

Avis

J’avais très hâte de découvrir ce livre après avoir lu le résumé. En effet, ce mélange de retour dans le passé et de changement de politique me plaisait. Referions nous les mêmes choix de vie si nous retournons à nos 20 ans? Et de plus dans un contexte politique différent?

Le début m’a embarqué. J’ai lu les 200 pages d’une traite. Mais ensuite j’ai eu le même problème qu’avec son précédent roman. J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup trop de lenteur et de longueur. Cela coupe l’ambiance dans laquelle on est plongé. J’ai donc coupé ma lecture et j’ai eu du mal à le finir.

C’est un roman dense et riche. J’ai appris des choses. J’ai beaucoup aimé nos deux personnages. A chaque chapitre on alterne de narrateur entre Ludwik et  Grazina.

On sent l’amour de l’auteur pour la Pologne et de la France. C’est très beau de voir les deux pays ainsi réunis.

Je conseille Te souviendras-tu de demain? à un public attiré par le résumé tout en n’étant pas hermétique aux longueurs. Avec cet auteur, il faut s’attendre à prendre le temps de lire l’histoire. Il est important de s’accrocher dans ces moments un peu long car l’histoire racontée est très belle.

Note 7/10

Publicités