Edition: French pulp 

Date de parution: 16/05/2019

Nombre de pages: 160 pages

 

Résumé

Gary Ridgway est né le 18 février 1949 à Salt Lake City dans l’Utah. Le mode opératoire de Gary Ridgway consistait à avoir des relations sexuelles avec ses victimes, les étrangler, et jeter leurs cadavres dans la forêt ou bien dans la Green River. Il aurait assassiné entre 49 et 90 personnes, dans l’État de Washington. Ses premiers crimes remontent à 1982, et très vite la presse lui attribue le surnom de « tueur de la Green River », du nom de la rivière dans laquelle il jette ses cinq premières victimes. Cependant, il n’a été démasqué qu’en novembre 2001, grâce à l’analyse de traces ADN…

 

Avis

On y suit dans ce tome, le plus grand serial killer des USA. C’est le serial killer qui aurait commis le plus de crimes mais surtout qui a coûté le plus cher en terme de coût d’enquête et de procès dans l’histoire des USA.

Celui-ci est plus contemporain que le précédent et de ce fait, je l’ai trouvé plus flippant. On y voit la magnifique découverte qu’a été l’analyse des traces ADN. En effet, c’est grâce à cela qu’il a pu être confondu et jugé.

Comme d’habitude, avec cet auteur, le livre est très bien documenté. On y suit par ordre chronologique, l’histoire de cet homme devenu serial killer.

J’ai hâte de lire le prochain opus de cette série de livre de faits divers.

Note 7,5/10

Publicités