Edition: Belfond

Date de parution: 10/10/2019

Nombre de pages: 480 pages

 

Résumé

Ils sont prêts.

Ils reviennent d’un lointain passé, d’une époque glorieuse.

Ils forment ce que Socrate et Homère nommaient déjà la race d’or. Ils viennent sauver la terre, et les hommes qui peuvent encore l’être. Pour les autres, ils n’auront aucune pitié.

L’heure du Grand Retour a sonné… et, pour le commandant Marc Brunier, celle de son ultime enquête.

36 000 ans avant Jésus-Christ. Une famille résiste au froid au fond d’une grotte de la péninsule Ibérique quand des hommes font irruption et massacrent les parents. Fascinés par la peau claire et les yeux bleutés du fils, les assaillants l’épargnent et l’enlèvent.

14 février 2020, Corse. Vannina Aquaviva, capitaine de gendarmerie à la section de recherche d’Ajaccio, découvre un charnier dans une grotte de Bonifacio. De son côté, la police retrouve un cœur en décomposition au pied d’un olivier millénaire du site préhistorique de Filitosa. Des scènes de crime similaires apparaissent sur d’autres sites de la préhistoire en Espagne puis en Angleterre.

Les premières analyses de la police scientifique sont stupéfiantes. Quelle est cette créature meurtrière dotée de capacités sidérantes ? Aux confins de l’Europe et jusqu’à la Russie des goulags et de Tchernobyl, une chasse à l’homme exceptionnelle commence à travers le monde et les âges, où l’on croise Homère, Socrate et son disciple Platon, Jésus et l’apôtre Jean, mais aussi Rabelais, Nietzsche ou encore le terrifiant Heinrich Himmler. Quel secret remontant à nos origines partagent tous ces hommes ? Après des millénaires de silence, une révélation est en passe de bouleverser l’équilibre même de l’espèce humaine…

Avis

J’avais beaucoup aimé son précédent roman Le dernier hyver et j’avais très hâte de découvrir celui-ci. J’ai mis du temps à le lire car j’ai lu ce livre en 3 semaines. On est dans un thriller scientifique.

Il y a beaucoup d’informations à assimiler et de nouvelles connaissances scientifiques et historiques à intégrer. Ceci est la raison pour laquelle j’ai pris mon temps. J’ai savouré cette histoire. J’ai beaucoup aimé me replonger dans ce roman et cette plume très atypique de Fabrice Papillon. Il est très instruit et aime partager ses connaissances. Ce roman est dense et nécessite même plusieurs lectures à des moments différents pour tout retenir je pense. Il y a trop d’informations et de connaissances pour tout retenir en une lecture.

On est à la limite entre la réalité, la fiction et la science-fiction suite à l’évolution de l’Homme dans quelques années. C’est parti je pense d’un constat écologique de l’Homme par l’auteur. Il nous parle d’une évolution probable de l’Homme si on continue à détruire la Terre suite à notre comportement actuel. Ce roman permet de se poser sur notre condition et notre rôle sur la planète. J’aime ce genre de roman où en plus de se divertir, on se pose des questions et on réfléchit.

Les personnages sont impliqués dans l’évolution de ce roman. Cependant, je me suis peu attachée à eux et je garde peu de souvenirs. Ce n’est pas le point fort de ce roman.

Je vous le conseille si vous aimez les thrillers scientifiques. C’est un très bon divertissement qui nous permet également d’enrichir notre culture générale.

Note 7,5/10