2020

La fiancée de l’Amérique de Laetitia Rice

Résumé

Violette, une jeune résistante normande, voit son avenir bouleversé lorsqu’elle s’éprend de Jack Winters, un aviateur américain tombé, littéralement, dans sa vie mais que la guerre lui arrache trop vite. À la Libération, elle est prête à tout pour retrouver cet homme qu’elle ne peut oublier. Ira-t-elle jusqu’à traverser l’Atlantique ?
Le récit suit le destin de Violette qui s’affronte à la grande Histoire. Mais il relate aussi un épisode méconnu de la Seconde Guerre mondiale : à la fin du conflit, quelque 100 000 jeunes femmes de toutes nationalités attendent de rejoindre en Amérique le soldat qu’elles ont aimé pendant le conflit et parfois épousé en quelques semaines. En 1945, le Congrès des États-Unis devra adopter la « War Brides Act », une loi qui permet à toutes ces jeunes mariées et fiancées d’immigrer vers le continent américain sur des navires spécialement affrétés pour elles.
Violette suivra-t-elle la route de ces « war brides » ? Les amours et les souffrances des héros attachants de cette passionnante fresque historique, qui mêle l’histoire des hommes à celle du monde, sont à la mesure de cette époque tourmentée.

Mon avis

A la lecture du résumé de La fiancée de l’Amérique de Laetitia Rice, je n’ai pas longtemps hésité pour accepter de lire ce service presse proposé par Librinova. J’ai trouvé très intéressant et addictif.

Je me suis très vite attachée aux personnages de Violette et de sa soeur. J’ai suivi avec Violette tout son parcours et sa traversée de l’Atlantique pour retrouver l’homme qu’elle aime. Un panel d’émotions était présent tout au long de ma lecture. Cette lecture est à la fois, belle, triste, pleine d’espoirs et d’amour.

C’est un roman dense qui demande plusieurs heures de lectures et de concentration. Cependant, j’ai beaucoup aimé et je ne me suis pas ennuyée de toute ma lecture. Cette lecture m’a permise d’en apprendre plus sur la seconde guerre mondiale et notamment sur les « war brides« . On suit la fin de la guerre jusqu’aux premières années de reconstruction de l’Occident. On y suit plusieurs points de vue (français, américain et même allemands) et j’ai trouvé cela intelligent de la part de l’auteur. On est avec les soldats et leurs familles et on y découvre l’ampleur des dégâts même quelques années après. On sent que l’auteure est bien renseignée sur le sujet et maîtrise parfaitement les faits.

Je vous la recommande si vous aimez les romans d’amours, ceux qui parlent de la guerre. C’est un livre qui mélange la romance et l’historique.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s