2020

Du haut d’un brin d’herbe, on voit la Terre d’Antoine Paje

Résumé

À quoi ça rime, tout ça ? Arthur Darrobat, la trentaine, chimiste, voulait trouver un remède à la maladie d’Alzheimer. Vivre le grand amour avec Sophie. Bref : réussir sa vie. Le voilà désormais démissionnaire et célibataire, avec pour seule compagne la chatte laissée par son ex – une siamoise tout en griffes qui le déteste, et réciproquement… Que faire, maintenant ? Et pourquoi ? Le Parisien s’installe alors à la campagne – pays du temps long où règnent les abeilles, les menus tracas, le bruit du vent. Du haut de son brin d’herbe, trouvera-t-il enfin ce sens qui manque à sa vie ?

Mon avis

Je n’avais jamais lu de roman de cet auteur. Les titres à rallonge et les résumés faisant penser à un mélange de contemporain et de développement personnel m’intéressaient. Ici, quand les éditions 12/21 m’ont proposé de le lire en avant première, je n’ai pas hésité et j’ai sauté le pas.

Lecture agréable et fluide
C’est un roman court qui se lit très vite. Les pages se tournent rapidement tant on est happé par l’histoire d’Arthur. L’écriture est fluide et agréable. A chaque début de chapitre, il y a une citation qui résume le chapitre à venir. Suite à la période compliquée que l’on vient de traverser, cette lecture toute douce m’a fait beaucoup de bien.

Savoureux mélange de « reconstruction et de bons sentiments »
C’est un roman contemporain « feel good ». En effet, l’auteur nous y narre l’histoire fictive de son personnage Arthur qui va fuir la région parisienne et découvrir la campagne pour se reconstruire. On sent à travers le récit que l’auteur y a ajouté des expériences personnelles. Il l’explique notamment dans les remerciements. Arthur va évoluer au fur et à mesure de l’intrigue. Après sa séparation et sa démission, il se retrouve dos au mur et en profite pour prendre le temps de se prendre du recul sur sa vie et réfléchir à ce qu’il est, ce qu’il souhaite vraiment et qui il souhaite devenir. On est tous passé ou on passera tous dans un vie par un moment de doute et de réflexion comme lui. Cette lecture permet de se positionner par rapport à Arthur et nous aussi réfléchir sur notre vie.

On y retrouve quelques clichés de roman « feel good » mais cela ne m’a pas gêné puisque c’était ce que j’attendais de ma lecture à la lecture de son résumé et du communiqué de presse.

Je le recommande aux lecteurs friands de lectures avec de bons sentiments et ceux qui ont besoin de s’aérer l’esprit entre deux lectures « prenantes ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s