907 fois Camille de Julien Dufresne-Lamy
Lectures 2021

907 fois Camille de Julien Dufresne-Lamy

Je remercie Netgalley de m’avoir permis de découvrir le nouveau roman de Julien Dufresne-Lamy, 907 fois Camille. Ce roman m’a bouleversé tant que par le fond que par la forme. Difficile de trouver les mots justes pour parler de cette magnifique lecture ! Mais je vais tout de même essayer de tout vous raconter dans cet article.

Que raconte 907 fois Camille de Julien Dufresne Lamy ?

C’est l’histoire de Camille, fille de. Fille d’un acteur ? D’un chanteur ? Non, de Dominique Alderweireld alias Dodo la Saumure, proxénète.

Camille qui doit composer avec l’absence d’un père désintéressé de son sort, trop occupé par la gestion de ses maisons closes et ses allers-retours en prison.

Camille grandit et doit construire son identité : celle d’une femme moderne et indépendante, qui cherche à donner un sens aux silences et aux non-dits qui projettent une lumière trouble sur son univers familial. Sans cesse tiraillée entre la colère et le pardon, l’abandon et le désir de tisser un lien avec son père.

L’expérience de Camille est à la fois personnelle et universelle. Elle est aussi celle de toutes ces femmes qui ont pour seule figure masculine, un homme qui ne les voit que comme des biens, des objets. Et dont on se sert pour satisfaire son ego et réussir.

Qu’est-ce que j’ai pensé de ce livre ?

Encore une fois, l’auteur m’a embarqué dans son livre dès les premiers mots.

Contrairement aux deux précédents, j’ai mis du temps à le lire. Je voulais savourai chaque mot de cette plume si belle.

Julien Dufresne-Lamy a sublimé la biographie de cette jeune femme, Camille. Elle qui a tant été oublié et effacé pendant son enfance et son adolescence. Il a su la mettre en lumière. Et autant dire que cela a très bien fonctionné sur moi, je ne suis pas prête d’oublier Camille.

Or, j’avais un peu d’appréhension quand j’avais vu le changement de thème par rapport à ses précédents livres. Et dès le premier chapitre, celle-ci s’est envolée. Il y a tant de pudeur, de respect et d’affection dans ce récit. On peut qu’apprécier la biographie de Camile, fille du fameux Dodo la Saumure.

D’ailleurs en parlant de ce personnage si célèbre (malheureusement), j’ai été agréablement surpris de voir la manière dont l’auteur nous a décrit son histoire. Il est resté le plus objectif et transparent possible. Dans un premier temps, je pense qu’il a voulu éviter que Dodo la Saumure lui cause des problèmes juridiques ou flatte son égo. Ensuite, je pense que c’est par respect pour Camille et pour qu’elle reste bien au centre de son histoire. Pour une fois, c’est elle dans la lumière et elle le mérite tellement plus que lui.

D’ailleurs, au départ, je ne comprenais pas le titre : 907 fois Camille. Cependant, Julien Dufresne-Lamy nous l’explique et nous fait prendre conscience de son importance une fois que nous sommes bien attaché à cette jeune femme.

Pour finir, je dirai chapeau bas à l’auteur, qui a su manier les mots et les maux avec brio !

Conclusion

Je me procurerai ce livre en format papier pour pouvoir le relire, le prêter et avoir le bonheur de le voir rejoindre les autres livres de l’auteur.

Donc, que vous soyez friand de sa plume ou que vous ne l’avez jamais lu, je vous le recommande fortement.

J’aime tellement les émotions que je ressens quand je lis un livre de cet auteur !

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *