Libres dans leur tête de Stéphanie Castillo-Soler

Culpabilité, liberté, solidarité et sens de la vie, Libres dans leur tête de Stéphanie Castillo-Soler est un émouvant huis-clos et un édifiant récit d’apprentissage.

Que raconte le roman Libres dans leur tête de Stéphanie Castillo-Soler ?

Romain arrive en prison. Les choses n’auraient jamais dû en arriver là, mais une vieille femme est morte… et il doit payer. Il va partager sa cellule avec Laurent, inculpé pour l’homicide d’un dealer. En même temps qu’ils vont apprendre à se connaître, les deux garçons vont découvrir ensemble les codes de l’univers carcéral. De façon surprenante, c’est dans cet environnement hostile et fermé qu’ils vont aussi réussir à nouer des liens d’amour et d’amitié.

Qu’est-ce que j’ai pensé de ce roman d’apprentissage ?

Après avoir été déçue par Iboga et avoir abandonnée La ligne verte, j’appréhendais un peu de lire un autre roman en huit-clos en prison. Cependant, j’ai apprécié l’approche de l’auteure pour ce partenariat et le roman est assez court. J’étais donc curieuse de me faire une nouvelle idée sur la prison.

Plus j’apprenais à connaître Romain et Laurent, moins j’avais de préjugés et plus je les appréciais. Le fait qu’ils aient été inculpés pour meurtres (à différents degrés) m’avait mis des barrières lors de ma lecture des premières pages. Mais, l’auteure a réussi à nous apprendre à mieux connaître ces deux hommes et nous expliquer (sans les leur enlever leurs responsabilités dans leurs actes criminels) comment ils en sont arrivés là.

J’ai bien aimé aussi le fait que les deux hommes pourtant différents au départ, vont permettre de s’aider l’un et l’autre. Stéphanie Castillo-Soler y aborde différentes thématiques importantes tels que les blessures du passé, l’amitié, l’amour, la liberté et la résilience. Lors de leur incarcération, Romain et Laurent vont réfléchir à leur vie passée mais aussi à celle après la prison. Nous n’y pensons pas assez mais c’est aussi une des raisons pour lesquelles on emprisonne les personnes. Certes, c’est une punition pour leurs actes passés. Mais c’est aussi un acte pour leur permettre de réfléchir à ce qu’ils ont fait et ne pas refaire les mêmes erreurs à l’avenir.

Dans Libres dans leur tête, c’est exactement ce dont nos personnages vont vivre. J’ai donc beaucoup aimé l’angle pris par l’auteure. Malgré la centaine de page que fait ce roman, j’ai beaucoup réfléchi. Je me suis attachée à ces deux hommes qui se reconstruisent ensemble. On va voir que leur amitié et le lien qu’ils ont créé va aller bien au-delà des barreaux de leur cellule.

Alors je vous recommande Libres dans leur tête ou pas ?

Bien sûr ! Si vous cherchez un roman court, incisif avec un huit clos, vous allez aimer ce roman. Je ne pensais pas avoir autant de réflexions et de remise en question sur l’univers carcérale avec cette courte lecture. Elle m’a marqué et c’est tout ce qu’on demande d’une lecture non ?

Je remercie encore l’auteure pour la confiance et l’envoi de son livre. N’hésitez pas à revenir me voir si vous l’avez lu. Je serai ravie d’échanger avec vous sur le sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *