Sur un air de Fado de Nicolas Barral

Que raconte la bande dessinée Sur un air de fado de Nicolas Barral ?

Dans cette bande dessinée, on se retrouve à Lisbonne, lors de l’été 1968. Le Portugal vit sous la dictature de Salazar depuis les années 20. Nous allons suivre cette dictature sous le regard de Fernando Pais, médecin à la patientèle aisée.
Il a décidé de fermer les yeux et de profiter de la douceur de vivre présente sur les bords du Tage. Après une jeunesse militante tourmentée qui a pris un mauvais tournant, Fernando a décidé de mettre de la légèreté dans sa vie et de la frivolité dans ses amours.

Un jour où il rend visite à un patient au siège de la police politique, Fernando prend la défense d’un gamin venu narguer l’agent en faction. Mais entre l’agent de police et le médecin, l’enfant ne fait pas la différence. Et si c’est lui qui avait raison ? Si la légèreté et le nouveau mode de vie de Fernando était coupable ? Il ne le sait pas encore, mais cette rencontre va tout bouleverser et le faire réfléchir sur ses positions et sa vie en général …

Qu’est-ce que j’ai pensé de ma lecture graphique ?

Les dessins m’ont beaucoup fait pensé à ceux de Malgré tout, mon coup de cœur graphique de 2020. Donc, les dessins, n’ont pas été « ma tasse de thé ». Cependant, vous le savez si vous me suivez que je ne m’arrête pas à ça. Et j’ai bien fait. En effet, même si ce n’est pas une bande dessinée qui me restera en mémoire très longtemps, j’ai passé un très bon moment.

Et surtout, cela m’a permis d’en apprendre davantage sur cette période que je ne connaissais pas. J’ai bien aimé le côté militantisme et les allers retours entre cette vie et la vie qu’il a adopté une fois médecin. En effet, nous faisons régulièrement des allers et venues dans le passé de Fernando pour comprendre ce qu’il l’a blessé autant et qui a fait qu’on a l’impression qui collabore avec le parti.

C’est une lecture touchante et qui permet de découvrir cette période de l’histoire marquante pour le Portugal. Tout comme l’Espagne avec Franco, on sent que le Portugal actuellement s’est construit après la dictature de Salazar.

Je vous recommande donc la lecture de Sur un air de Fado de Nicolas Barral si vous cherchez une bande dessinée qui parle de dictature, de militantisme, d’amour et de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *